top of page

Trouver la véritable liberté

"C’est étrange parfois comme certains d’entre nous oublions de faire notre propre mise à jour, celle qui nous permettrait de nous libérer..."


L’attachement, cette chose qui vous fait souffrir et vous coupe de la liberté.

En tant qu’êtres humains, qu’avons-nous réellement besoin pour vivre ? Un peu de nourriture, de l’eau, un toit et pour beaucoup d’entre nous je le pense, des relations et de la chaleur humaine.


L’être humain me semble être avant tout un être de relation, si notre espèce a survécu à travers les âges, c’est parce que nous avons été capables de collaborer, de s’entraider, de se soutenir, de se reconstruire ensemble.


Une relation d’aujourd’hui n’est pas forcément une relation de demain et une mésentente d’hier peut devenir une amitié demain. Chacun d’entre nous évolue au fil du temps, chacun à son rythme avec ses valeurs et ses croyances qui, elles aussi évoluent avec les temps et les expériences de la vie. Si je m’attache à un comportement, à un événement du passé, cela veut dire que je reste coincé en quelque sorte de ce passé et que je n’ai pas fait ma mise à jour interne.


C’est étrange parfois comme certains d’entre nous oublions de faire notre propre mise à jour, celle qui nous permettrait de nous libérer, de nous alléger et se détacher de certaines choses. L’attachement n’est pas l’amour, c’est de l’attachement. Il emprisonne et fait souffrir là où l’amour véritable selon moi rend heureux et libre.


L’attachement crée la peur de la perte, là où l’amour crée la confiance et la foi.


L’attachement enchaîne pendant que l’amour libère. Ne s’attache t-on pas par peur ? Peur du manque, peur de perdre, peur de souffrir, peur de …


Nous pouvons nous attacher à tellement de choses : une personne, un lieu, un objet, une croyance, un souvenir sans même parfois en avoir conscience … Dans ces cas là, nous créons notre propre prison, notre propre souffrance.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page